La cour de Babel

La réalisatrice filme, sans intervenir, une année dans une classe d’accueil de la région parisienne. Les destins de Yong, Oksana, Abir, Djenabou, Andromeda et les autres s’y croisent le temps de quelques leçons de français et d’un concours scolaire. Nouvellement arrivés de tous les coins du monde ils sont surtout des adolescents ordinaires aux parcours de vie extraodinaires. Un film indispensable pour ne pas oublier que nous sommes en premier lieu des êtres humains uniques et semblables à la fois.

Julie Courcier Delafontaine

Laisser un commentaire