Calendrier de l’Avent – Fenêtre no 1

 

Vanilles et Chocolats

Un roman fort en chocolat, de Florence Hinckel paru chez Oskar éditeur.

Vous aimez les romans qui parlent d’enfants ? Vous avez le bon livre. L’écriture du livre n’est pas trop petite et le vocabulaire est très facile à comprendre.

Personnellement, j’ai trouvé ce roman très drôle et en même temps captivant, mais derrière l’humour, il y a aussi une petite histoire d’amour… Je trouve que Bruno est hypocrite envers les filles et je n’aime pas trop ça ! Je conseille vraiment de lire ce roman. Dans ce livre, on parle beaucoup de l’égalité des sexes, du respect et aussi de la différence… J’aime beaucoup ce livre parce que les personnages principaux ont à peu près mon âge et je suis d’accord avec Julia à propos des garçons… Bonne lecture !

C’est l’histoire d’une jeune fille prénommée Julia qui, après les vacances, va reprendre l’école. Le premier jour, c’est l’étonnement, car il y a un nouveau dans la classe : Bruno. La maîtresse leur annonce qu’il y aura une classe de mer en Italie et toute la classe est contente. Julia est une fille qui a beaucoup de caractère et qui n’aime pas les garçons comme Bruno, car il prend les filles pour des esclaves. La maîtresse a tendance à s’occuper plus des garçons, ce qui énerve beaucoup les filles. Celles-ci déclarent la guerre aux garçons ; Vanilles contre Chocolats. Cette bataille éclate jusqu’à la classe  de mer… La maîtresse n’en peut plus et espère que le camp arrangera la situation. Le jour J est arrivé et la classe embarque sur un bateau. Ils arrivent en Italie et la maîtresse présente aux élèves les animateurs : un homme et une femme. Les élèves se répartissent dans les chambres et Julia est très déçue, parce que des filles ont abandonné la guerre. Malgré la classe de mer, la guerre continue et même les animateurs s’y mettent. Les élèves font presque tous les jours de la planche à voile, par deux. Et Julia doit malheureusement faire équipe avec Bruno. L’ambiance sur la planche est très tendue, mais à la fin du camp ils se sont beaucoup améliorés et le moniteur laisse Bruno et Julia aller au large. Ils s’éloignent de plus en plus et n’arrivent plus à contrôler la planche, ils tombent à l’eau, la planche s’en va. Vont-ils s’en sortir ?      

                                                              Amélie Calame, 13 ans, 10Ma1

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *