Au ♥ de l'école Le blog du journal de l'école JJR VDT

RTS : cette très grande rédaction

mars 23

C’est parti pour Genève ! L’équipe de la rédaction du journal « Au cœur de l’école » s’est rendue lundi à la RTS à Genève. La visite commence par la météo. On aimerait savoir comment fonctionne un fond bleu. Toutefois, plusieurs élèves peuvent se prêter à l’exercice de la présentation d’une météo.

Après ce premier échauffement, on monte au 16e étage. Le but de notre guide: nous présenter le magnifique paysage de Genève avec son jet d’eau. Retour dans les premiers étages ensuite, pour découvrir la rédaction des sports. Coup de chance: on rencontre le journaliste vallonnier Laurent  Barsardo.

Au rez-de-chaussée, on visite les studios d’enregistrement. C’est notamment le cas des plateaux d’«Infrarouge» et de «A bon entendeur». Les mécaniciens construisent le plateau de «Un Air de famille». On a ensuite la chance de se rendre dans les loges de maquillage. Mais pas question de rester trop longtemps: cet endroit doit rester calme et zen!

Fin de cette longue visite… impressionnante comme la tour de la télévision romande !

Laurent Bastardo.

Laurent Bastardo.

Alizée

À quand un Salon vert ?

mars 9

 

Salon autoça vrombit du côté de Genève ! Depuis le jeudi 5 jusqu’à dimanche 15 mars a lieu le 85e Salon international de l’automobile.

L’événement regroupe plus de 250 exposants, quelque 900 voitures, dont 130 nouveaux modèles sur plus de 106’000 mètres carrés.

Cette année, le salon propose quelques nouveautés, comme la nouvelle Ferrari 488 GTB, la Lamborghini Aventador LP750-4 SV , le nouveau Renault Espace, mais également la nouvelle Citroën C4 restylée.

Le  salon espère attirer plus de 700’000 personnes. Il met aussi en vedette les technologies connectées et autonomes, c’est-à-dire les voitures sans chauffeur ! Mais cette année, il y a aussi des absents. Ce sont les « voitures vertes ». Surprenant, puisque le Salon cherche à inciter ses visiteurs à découvrir les voitures émettant moins de 95 grammes de CO2 au kilomètre.

Espérons que l’année prochaine, on puisse découvrir un peu plus de voitures électriques ou au gaz naturel. /Mathieu Parriaux