décembre 4

Un vent de fraîcheur souffle sur la patinoire de Fleurier. Nous sommes allés rencontrer Valentin Hotz, le responsable de la patinoire, pour lui poser quelques questions par rapport à la rénovation des installations.

Comment est venue l’idée de la rénovation de la patinoire ?

L’idée vient du club de hockey, les installations étaient vétustes.

L’installation date de 1954 et le matériel nécessaire est difficile à trouver. La commune n’étant pas derrière pour une rénovation de projet complète, le club a trouvé une solution partenariat public-privé pour devenir le centre de sport de glace.

Quels sont les échos de cette rénovation ?

En étant impliqué autant au hockey et à la patinoire, les échos sont assez  bons. Les installations sont fonctionnelles et très satisfaisantes par rapport aux autres patinoires. En général, les gens sont satisfaits.

Êtes-vous satisfait de l’utilisation de la patinoire pendant les mois creux de cette année (avril-mai sans glace et juin-juillet avec glace) ?

Mois d’avril, l’accord communal pour le carnaval et la brocante prévu comme ça. De juin à août, nous sommes très satisfaits autant du nombre de visiteurs, de locataires que de la qualité des locataires,. Des équipes de ligue A et B sont venues s’entraîner. Certaines patinoires de la région, de l’arc jurassien et lémanique arrivent en bout de vie, ce qui nous permettra certainement de bien louer notre glace pendant leurs travaux de rénovation et d’entretien

Avez-vous déjà un bon retour pour les abonnements du fitness ? 

Beaucoup d’intérêt par rapport à la publicité qui est paru sur Facebook notamment. Publicité papier-journaux parus jeudi 12 octobre reçus des mails et des visites. Au niveau des abonnements vendus, cela démarre gentiment. Des personnes qui ont des abonnements dans d’autres fitness semblent intéresser à venir ici. La tendance est plutôt bonne.

 

Il y aura-t-il un coach sportif au fitness ?

Il y aura une responsable des coaches et des cours donnés dans le fitness une demi-journée par semaine. Elle donnera des conseils sur l’utilisation des machines. Elle veillera que ceux-ci soient d’une qualité intéressante ne pas avoir tout et n’importe quoi dans le fitness.

Comme la tendance est à l’écologie, pensez-vous mettre des panneaux solaires ou photovoltaïques?

Panneaux solaires, nous n’avons pas l’utilité car l’eau chaude de tout le complexe est produite en grande partie par la récupération de chaleur de nos installations du groupe froid. Panneaux photovoltaïques, on y pense, on pense le faire mais il faut attendre 1 à 2 ans d’exploitation pour savoir exactement la puissance que l’on consomme par année pour le dimensionnement de notre installation financier intéressant si c’est pour notre propre consommation car si c’est pour la revendre ou groupe E ou la société électrique cela ne vaut pas la peine.

Est-il prévu une barrière à la montée des escaliers pour aller à la buvette et quelque chose pour que les handicapés puissent monter à la buvette ?

C’est prévu, les nouveaux  bâtiments qui sont ouverts au public sont tenus d’être accessibles aux personnes à mobilité réduite, une main courante sera posée rapidement.

 

 Il y a-t-il moins ou plus d’heures de glace pour l’école ?

Dans l’acte d’achat qu’on a acheté à la commune, il y a été négocié que le carnaval, le comptoir du Val-de-travers et la brocante ainsi que des heures minimums au patinage public et aux écoles soient maintenus.  Les heures pour les écoles dépendent du nombre d’élèves et de classes, pas moins d’heures et en plus ils pourraient bénéficier d’une période plus longue car nous avons le glace 10 mois contre 6 précédemment. Mais la tendance de l’école est plutôt la patinoire l’hiver et la piscine l’été.

 

Anaëlle