Arrêtez de partager ce message sur la modification des statuts de Facebook: cela ne changera rien!

Ce mercredi, Facebook a envoyé à tous ses utilisateurs une notification concernant un changement de ses règles de confidentialité et de partage d’informations pour des publicités plus ciblées pour chaque utilisateur. Du coup, ces derniers se mettent en branle et espèrent changer les choses avec un statut à partager… Mais cela n’est pas aussi simple.

Ce message, vous avez certainement déjà dû le voir sur le mur d’un de vos amis sur le réseau social Facebook:

« En raison du fait que Facebook a choisi d’impliquer un logiciel qui permettra le vol de mes renseignements personnels, je déclare ce qui suit: À cette date du 27 novembre 2014, en réponse aux nouvelles lignes directrices de Facebook et en vertu des articles L.111, 112 et 113 du code de la propriété intellectuelle, je déclare que mes droits sont attachés à toutes mes données personnelles, dessins, peintures, photos, textes etc … publiées sur mon profil. Pour une utilisation …commerciale de ce qui précède mon consentement écrit est nécessaire en tout temps. »

Et deux paragraphes suivent encore. Ce long texte qui ressemble à un pavé juridique n’a en fait aucune valeur aux yeux de Facebook. En effet, dès le moment où vous vous êtes inscrit sur le réseau social de Mark Zuckerberg, vous avez accepté les fameuses Conditions Générales d’Utilisation (aussi appelés CGU), ce règlement en petits caractères semblable à un véritable roman. Personne ne prend vraiment le temps de les lire avant de s’inscrire sur un réseau social ou même sur un site web lambda, et pourtant ils sont très importants pour vos droits futurs.

Dès que vous cliquez sur « Accepter », vous offrez à Facebook les accès indiqués dans les CGU. Et cela concerne notamment la transmission de vos données personnelles ou de votre historique de recherche pour permettre des publicités plus ciblées sur les pages que vous visiterez ensuite.

Il en sera de même après le 1er janvier 2015. Comme l’indique Facebook, il vous suffit de continuer à utiliser ses services après cette date et vous accepterez alors implicitement ses nouvelles conditions concernant la confidentialité. Pour éviter d’accepter cette nouvelle politique, il vous faudra… quitter Facebook. C’est le seul moyen jusqu’à présent d’éviter ces nouvelles règles.

Toutefois, le réseau social a lancé en même temps un site nommé « Les bases de la confidentialité » (à lire en cliquant ici) pour permettre à chaque utilisateur de gérer au mieux son profil et ses activités sur Facebook. Il suffirait de suivre ces quelques conseils pour éviter une publicité ciblée… Cela reste à vérifier mais vous savez désormais pourquoi il ne sert désormais à rien de publier le statut ci-dessus. (Source: Sudinfo.be)

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.