Articles associés au tag ‘Snapchat’

Cette photo s’autodétruira dans dix secondes… peut-être…

Snapchat permet de partager des photos sans laisser de traces numériques derrière soi grâce à une idée simple: les photos s’autodétruisent au bout de dix secondes. Cette application aux faux airs de Mission: impossible est née d’une question que se sont posée deux jeunes programmeurs: “Et si les photos embarrassantes disparaissaient dès l’instant où elles sont vues?” Avec 200 millions de photos échangées chaque jour, le concept trouve visiblement ses adeptes. (Source: Courrier international – 9 juillet 2013) 

Un expert a annoncé avoir découvert une faille dans l’application Snapchat, qui permet de récupérer l’ensemble des photos reçues par un utilisateur. Les fichiers sont en réalité stockés dans un dossier caché sur le disque dur du téléphone. Une entreprise a décidé d’en tirer une exploitation commerciale: pour 300 à 600 dollars, elle propose désormais aux « parents et à la justice » de récupérer les images Snapchat de tout téléphone. Un peu embêtant pour les plus de 40 millions de personnes qui utilisent précisément Snapchat pour ne pas laisser de traces de leurs conversations privées. (Source: rezonances – 10 mai 2013) 

La FTC, le gendarme américain de la concurrence, accuse Snapchat d’avoir trompé ses utilisateurs sur le caractère éphémère des snaps publiés (photos, vidéos, textes…), censés «disparaître pour toujours» en moins de dix secondes. Snapchat a notamment négligé de les informer que les snaps pouvaient être sauvegardés indéfiniment, en utilisant d’autres applications.

Ce service pour smartphones est devenu très populaire, mais sa croissance a nourri des inquiétudes, car l’application peut donner aux adolescents une fausse impression de sécurité quand ils publient des photos.

La FTC accuse aussi Snapchat d’avoir collecté, sans leur dire, les contacts des carnets d’adresses de ses utilisateurs. «Si une entreprise vend un service fondé sur la sécurité et la confidentialité, c’est essentiel qu’elle tienne ses promesses», a estimé la présidente de la FTC. (Source: lemonde.fr – 9 mai 2014)

Voir aussi la vidéo « Snapchat ou le succès (éphémère?) de l’éphémère » (2:16) 

Cet article en pdf

Questions – cycles 2 et 3

  1. Pourquoi les internautes partagent-ils des photos ou des images?
  2. Pour quelles raisons l’application Snapchat a-t-elle rencontré un si grand succès?
  3. Si tu étais parent, accepterais-tu que ton enfant utilise cette application?

Questions – cycle 3

  1. Les photos partagées via Facebook sont-elles davantage sécurisées que sur Snapchat?
  2. Que peux-tu faire si tu as diffusé une image sur internet et que tu veux la récupérer?
  3. Si tu étais parent et que tu avais des inquiétudes à propos de l’usage que ton enfant fait de son smartphone, utiliserais-tu les services d’une entreprise pour récupérer des fichiers effacés?

Les commentaires sont modérés avant leur publication. Pour être approuvés, ils doivent être en accord avec la Charte RPN.

L’application Snapchat accusée d’avoir trompé ses utilisateurs

L’application Snapchat, dont les messages s’autodétruisent en moins de dix secondes, va devoir améliorer sa confidentialité et sa sécurité, selon les termes d’un accord passé avec la Federal Trade Commission (FTC), le gendarme américain de la concurrence, qui l’accuse d’avoir trompé les utilisateurs.

La FTC, qui a annoncé cet accord jeudi 8 mai, accuse notamment Snapchat d’avoir trompé ses utilisateurs sur le caractère éphémère des snaps publiés (photos, vidéos, textes…), censés «disparaître pour toujours» en moins de dix secondes. Snapchat a notamment négligé de les informer que les snaps pouvaient être sauvegardés indéfiniment, en utilisant d’autres applications.

Ce service pour smartphones est devenu très populaire après son lancement, en septembre 2011. Mais sa croissance a nourri des inquiétudes, car l’application peut donner aux adolescents une fausse impression de sécurité quand ils publient des photos

Le gendarme de la concurrence accuse aussi Snapchat d’avoir collecté, sans leur dire, les contacts des carnets d’adresses de ses utilisateurs possédant un iPhone, un iPad ou un iPod. Il lui reproche également de n’avoir pas suffisamment sécurisé son service Find a Friend (« trouver un ami »), qui a permis à des pirates d’accéder à sa base de données et de voler les noms et les numéros de téléphone de 4,6 millions d’utilisateurs. « Si une entreprise vend un service fondé sur la sécurité et la confidentialité, c’est essentiel qu’elle tienne ses promesses », a estimé la présidente de la FTC, Edith Ramirez, dans un communiqué.

Aucune amende n’a été évoquée, mais Snapchat pourrait être l’objet de sanctions financières si elle ne respectait pas les conditions de l’accord, selon la FTC.

Snapchat a promis, dans un communiqué, de répondre aux questions soulevées par la FTC et dit avoir déjà réglé plusieurs de ces problèmes. Snapchat assure qu’elle continue notamment à investir massivement dans la sécurité et les moyens d’empêcher les abus. (Source: lemonde.fr)

Facebook, les jeunes auraient tendance à passer à autre chose

Facebook a été un précurseur des réseaux sociaux en ligne, qui ont reçu un coup de « boost » grâce aux téléphones intelligents. Mais les jeunes semblent désormais se tourner vers d’autres plateformes.

A 16 ans, Owen Fairchild est moins souvent qu’avant sur Facebook: ses amis et lui n’ont pas totalement abandonné le premier réseau social mondial, mais ils passe aussi du temps sur d’autres plateformes comme Twitter, Snapchat ou Instagram.

« Je suis passé à autre chose », dit cet élève de l’Alameda Community Learning Center, dans la baie de San Francisco. « Je vais beaucoup plus sur (le site de blogs) Tumblr, il y a des tas de choses marrantes », ajoute-t-il. L’application de messages éphémères « Snapchat est super amusante aussi car on peut envoyer des photos où on est vraiment moche et elles s’effacent après quelques secondes ».

Facebook a été un précurseur des réseaux sociaux en ligne, lesquels ont reçu un coup d’accélérateur grâce aux smartphones. Ceux-ci permettent aux utilisateurs de partager n’importe quand des images, des vidéos ou des observations.

Le premier réseau social mondial, qui vient de fêter ses dix ans, est toutefois confronté au défi de conserver sa base originale de jeunes utilisateurs, alors que de nouveaux services rivalisent pour être les plus cools. Le succès de plateformes comme Snapchat, le site de micro-messages Twitter ou le tableau d’images Pinterest alimentent la crainte que Facebook séduise moins les adolescents. […]

Elle dit en revanche regarder « tout le temps » son fil Twitter, et trouver des choses plus intéressantes sur l’application de partage de photos Instagram, rachetée en 2012 par Facebook. « Facebook n’est pas fini », estime-t-elle toutefois. « Il y a juste des changements dans la façon dont les gens l’utilisent ». (Source: ATS par Arcinfo)

Cette photo s’autodétruira dans dix secondes

Snapchat permet de partager des photos sans laisser de traces numériques derrière soi grâce à une idée simple : les photos s’autodétruisent au bout de dix secondes. Cette application aux faux airs de Mission : impossible est née d’une question que se sont posée deux jeunes programmeurs à l’heure où le “sexting” (envoi de photos érotiques par SMS) fait scandale outre-Atlantique : “Et si les photos embarrassantes disparaissaient dès l’instant où elles sont vues ?” Avec 200 millions de photos échangées chaque jour, le concept trouve visiblement ses adeptes. (Source: Courrier International)