Articles taggés avec ‘culture’

Reptiles

mercredi 7 mars 2012

Je suis allé pendant les vacances à l’exposition de reptiles à Evologia (Cernier) avec mon cousin.

C’était très grand, sur trois étages. C’était très intéressant car il y avait de nombreuses espèces venimeuses.

Heureusement, ils étaient dans de grands vivariums ! J’ai vu des boas, des pythons,

des crotales, des cobras, des vipères, des mambas…

Il y avait aussi des mygales, des iguanes, des caméléons, d’autres lézards, des tortues carnivores.

Voici quelques photos :

Kenzo

Reptiles

Carabistouilles

mercredi 11 janvier 2012

Activité de création de texte d’après le jeu « Carabistouille ». Une carabistouille est un mot belge signifiant “blague”.
Le but est de rédiger une petite histoire en fonction d’une situation de départ donnée et d’y placer de un à six mots imposés. L’idée est d’insérer le plus possible de mots dans son histoire tout en les dissimulant au mieux.

Exemple d’une situation de départ:
Au cirque, le singe du clown grimpe sur ta tête…

Mots à placer:
rhumatisme – macadam – équilibriste – orteil – chope – photographe

*********************************************************

Quelle vie!

J’ai arrêté de fumer et j’ai jeté les cigarettes à travers la fenêtre. Alors j’ai commencé à boire à l’heure du souper. J’ai pris six décilitres de Whisky. Le lendemain, je suis allée travailler, mais j’étais dans un sale état. Il pleuvait dehors. Chez moi, cela sentait le camembert. J’ai regardé à travers la fenêtre. J’ai vu deux enfants avec leur parapluie jouant dans le bac à sable. Ces enfants habitaient dans l’appartement derrière chez moi. Leur mère avait un cancer du foie. Alors je suis allée lui rendre visite tous les week-ends. Pour finir, leur mère est décédée et les enfants sont partis dans un foyer. Je ne les ai plus jamais revus.

Aïcha

J’avais une grosse barbe touffue comme un hibiscus mal taillé jusqu’à ce qu’un matin, étant mal réveillé, la moitié de ma barbe brûle à cause du gaufrier. J’ai alors décidé d’aller chez le coiffeur qui me rasa avec un rasoir très aiguisé. Mais il glissa et me coupa un ligament. Cela saigna beaucoup. Le lendemain, je me suis réveillé à l’hôpital avec un thermomètre dans la bouche. Puis on me mit sur la balance pour savoir si j’avais perdu du poids. Puis les médecins m’ont fait suivre une batterie de tests avant de pouvoir rentrer chez moi. Au moins, j’étais bien rasé!

Bastien

Maire de mon village

J’ai été élue maire de mon village grâce à la manifestation que j’ai organisée la semaine passée sur les oiseaux et les engrais. Demain, je devrai inaugurer la nouvelle université qui a été reconstruite à la suite du terrible tremblement de terre de l’année dernière. Les ouvriers ont trouvé une mine d’or sous le Funambule détruit. Je dois aller la voir parce que cela pourrait rapporter beaucoup d’argent pour la reconstruction de la ville.

Yasmina

La maison hantée dans la forêt

Mes frères et moi sommes allés dans une maison dans la forêt. Juste à côté de la maison, il y avait un court de tennis. Cette maison était notre terrain de jeux fétiche. Mais il y avait une panne de courant générale. On n’avait pas de bougie, pas de lampe de secours. Tout le monde nous disait que cette maison était hantée. Mais mes frères et moi, on répondait toujours : « Mais non, ce n’est pas possible que la maison soit hantée parce que la maison est à côté d’une autoroute ! »

Alors mes frères et moi sommes rentrés dans la maison en passant sous une girouette. Et tout d’un coup, on a entendu des bruits bizarres. On a tous eu peur. J’ai dit : « C’est vrai, cette maison est hantée ! On aurait dû écouter nos parents et nos amis…” L’un de mes frères m’a dit : « Prends mon clou de girofle. Il paraît que ça fait fuir les mauvais esprits. » Le bruit était de plus en plus fort. Tout à coup mes frères m’ont dit : « Ecoute, le bruit a disparu ! » Mon troisième frère nous a dit : « Désolé, c’est ma faute. Je vous ai fait peur pour rien ; j’avais  le hoquet ! »

Mes frères et moi, on s’est mis à rigoler. Plus tard, vers 17h00, on est rentré à la maison pour souper.

Valentin H.

Dans la forêt tropicale

Je me suis retrouvé en pleine guerre dans la forêt tropicale entre un iguane géant et un lézard géant. Il fallait que je parte de là avant que les deux monstres ne me voient parce que sinon, ils me mangeraient. Mais quand j’ai voulu partir de cet endroit, j’ai rencontré une araignée géante avec plein de poils. Elle devait faire au moins dix mètres de hauteur et sept mètres de longueur. Et heureusement, elle ne m’a pas vu ! J’ai marché pendant trois heures et j’ai vu un village. Je me suis approché, mais il n’y avait personne. J’ai campé ici. Je me suis préparé un steak de cheval et un gratin au fromage. C’était excellent! J’ai passé la nuit et je suis parti au bord de la mer. Mais l’inconvénient, c’est qu’il n’y avait pas de bateau. Alors j’ai attendu des heures et des heures, mais sans succès. Au bout de trois jours, un bateau est passé par là et m’a pris. J’ai pu enfin rentrer à la maison.

Brandon

Mon cadeau surprise

Aujourd’hui, je suis allée chez le dentiste. En sortant, j’ai participé à un concours dans un centre commercial. Je suis heureuse car je vais gagner un super cadeau, d’après ce que m’a dit le monsieur à poils. C’est chouette, il y a plein d’activités à faire. Par exemple: des balançoires, des navettes spatiales et il y a aussi des vélos mais ils ont un cadenas. Si on met trois francs dans le cadenas, il s’enlève.
Le moment est arrivé d’annoncer devant tout le monde ce que j’ai gagné.
Oh, quel cadeau surprise ! Un crayon pour le contour des yeux et un taille-crayon. Comme je ne me maquille pas, j’ai demandé une télévision ou une radio, ou peut- être un vélo. Personne n’a été d’accord. Je suis bêtement rentrée chez moi avec mon taille-crayon et mon crayon pour le contour des yeux !

Busem

En prison

Je suis en prison parce que ne n’ai pas voulu payer la contravention de mon tracteur. Le policier qui m’a donné cette contravention ressemblait à un esquimau à chapeau melon. Je suis en prison juste pour une fichue contravention de 100 francs !
– Je suis vraiment con, vraiment trop con, me dis-je à moi-même.

Je suis dans cette prison depuis maintenant trois ans. Chaque mois, on doit aller chez la coiffeuse de la prison. Elle n’est vraiment pas sympa celle-là, et je ne vous parle même pas de la cantinière qui est pire que la coiffeuse de la prison ! Mais bon. À chaque fois qu’on ressort de chez la coiffeuse, on a la boule à zéro. Le divertissement de la prison est la sortie en sous-marin. Normalement, je dois être libéré dans moins d’un mois et cette fois, je ferai attention à bien parquer mon tracteur !

Valentin F.

Je tombe à la mer lors d’une croisière. Nous étions sensé voir un hippopotame, mais nous ne l’avons pas vu. À la place,  nous sommes allés manger des lasagnes. Nous sommes allés nous changer pour  regarder les plus gros vers de terre du monde dans un aquarium et le soir venu, nous sommes allés nous préparer. En attendant Bobby, je me suis assis sur une chaise à bascule. Nous voulions aller danser au moment où j’ai basculé par-dessus bord.

Senadin

La rencontre de Julien

Ma meilleure amie me présente son futur mari. Alors je les invite tous les deux à manger chez moi. Ils arrivent à 19h30. Je leur prépare une soupe à l’oignon ; et dans une calebasse, je pose des tranches de pain. Il est 19h30 mais ils ne sont toujours pas arrivés. Alors j’appelle ma meilleure amie et elle me dit qu’elle est vite allée payer une contravention et qu’elle va chercher son futur mari chez le médecin car il est allé se faire un vaccin. A 20h15, ma sonnette retentit. J’ouvre et ils sont là. Je fais la bise à ma meilleure amie puis à son futur mari : « Enchantée, moi c’est Cloé. » Il me répond : « Moi, c’est Julien. » On se met à table. Je leur donne un bol de soupe à chacun. On commence à manger et je demande à Julien ce qu’il fait dans la vie. Il me dit : « Je suis spéléologue. » Deux heures ont passé. Ma meilleure amie me dit :
– Bon, nous on va y aller. Merci pour ton invitation, ça m’a fait très plaisir.
– Mais de rien ! Moi aussi ça m’a fait plaisir de connaître Julien.
Ils partent. Et là, tout à coup, j’entends ma meilleure amie crier. Je cours vers la fenêtre, je l’ouvre et je lui dis :
– Ça va ? Elle me répond en rigolant :
– Oui, oui ça va. J’ai glissé sur une chenille !
Je la regarde, je rigole et lui dis : « Allez, bonne fin de soirée ! »

Cloé

Biographie

J’étais dans un magasin. J’ai acheté un tapis orné de perles qui forment un arc-en-ciel avec un beau paysage derrière. J’avais trouvé ce tapis bizarre, mais neutre. Ma femme aimait cette neutralité. Après, je suis allé boire une bière. Dans le pub, les chopes de bière étaient en forme de botte. Je suis rentré chez moi. Ma femme était contente du tapis. Nous sommes allés manger dans un restaurant où il y avait du homard, des crevettes, du poisson, des écrevisses, des langoustes, des steaks et du poisson qui a du poison dans son corps. Ma femme a pris du poisson et j’ai pris un steak de cheval. Nous sommes allés au travail de ma femme pour prendre des dossiers posés sur son pupitre. Ma femme travaille dans le secrétariat d’une entreprise de recherche en micro-virus. Nous sommes rentrés et nous avons regardé Koh Lanta. Un des participants s’est fait mordre par un serpent. Il a été évacué par hélicoptère et on a dû amputer son bras. On a trouvé cela horrible,  alors nous sommes allés nous coucher.

Eliot

Je travaillais au cirque comme clown. C’était sympa : une tarte dans la face faisait rire les gens. Pas moi. Dans la foule, j’ai vu une femme belle et intelligente, “Pas une prostituée, cette fois”. Je l’ai demandée en mariage et elle m’a répondu oui. On s’est marié et j’ai quitté le cirque pour vivre ma vie avec elle. J’ai une fille et deux garçons. Les deux garçons sont des petits chenapans. Ils aiment se battre, alors je les ai inscrits à la boxe pour qu’ils deviennent de grands boxeurs. Ma petite fille est intéressée par les plantes. Après quelques années, ma femme m’a quitté avec mes trois enfants car je n’arrivais plus à payer le loyer. Alors j’ai repris ma carrière dans les blagues : des tartes dans la face, encore. Mon patron avait organisé une soirée pour ma rentrée. Bonjour les réjouissances ! Il avait invité cent spectateurs, mon ex-femme et mes enfants inclus !

Saban

Le voyage de Marie et John

Un soir, ma belle-mère m’a offert un énorme cadeau et dans ce cadeau, il y avait un décolleté, un portefeuille et une bouillotte.  Le jour d’après, je lui ai offert une encyclopédie, une petite boîte de chocolats et un sapin de Noël. Elle était très contente d’ailleurs, et moi aussi. Alors elle m’a proposé d’aller faire un tour de voiture sur un circuit en Espagne. Alors le lendemain, on a pris l’avion depuis la Suisse et nous sommes arrivés en Espagne. En Espagne, nous avons logé deux  jours dans un hôtel cinq étoiles. Le troisième jour, nous sommes allés au circuit et nous avons fait cinq  tours.  Au deuxième tour, je me suis blessé : le vent m’a agrandi les pupilles alors je me suis arrêté en plein milieu de la piste. Je me suis soigné et je suis reparti pour les trois tours suivants.  A la fin, nous sommes allés à l’aéroport et nous avons pris l’avion pour la Suisse.

Nelson

La soirée

Je suis dans un collège à Los Angeles, toute la journée au soleil et à la plage. Mes directeurs me font confiance pour que j’organise une énorme soirée qui se déroulera le dimanche soir 4 décembre avec plus de 900 personnes dans un collège de 5 étages. Le dimanche soir, le jour de la soirée, plus de 1500 personnes sont arrivées dans le collège. Tout le monde s’amuse. Ils sont à fond et personne ne peut les arrêter. Mais le pire arrive : la sono nous lâche… J’improvise et je monte sur scène avec mes meilleurs amis. Nous faisons du jerk et la soirée se finit vers trois heures du matin.

Evan

Bonjour, je m’appelle Jean-Luc de La Jean-Richardoise. Je vends ma limousine noire au prix de 15’900 francs. Une personne m’appelle pour acheter ma limousine noire. Elle me demande un rendez-vous pour ma limousine noire. Je lui dis : « Venez  demain à 13 heures 30. » Le lendemain, il est venu. Il y avait un problème, il ne savait pas parler le français. C’était la galère totale, il était Japonais ! Il ne comprenait pas ce que je lui disais. J’ai eu une idée : je lui ai montré le prix de la voiture et il a fait oui avec la tête. Ensuite, je lui ai vendu ma limousine noire et il est parti.

Ce texte a été écrit par l’écrivain franco-suédois Jean-Luc de La Jean-Richardoise, alias Florim

Le voyage de ma vie

J’ai gagné un magnifique voyage au pôle Nord. Nous sommes à trois jours du départ et nous sommes contents. On fait les bagages. Je lui dis : « T’as tout pris ? Les lunettes, les vestes, les pyjamas ? C’est bon, t’as tout pris ? ». Alors à ce moment-là, nous  sommes partis à l’aéroport. Comme nous étions deux  heures avant le décollage, on est allé faire les magasins. On est allé manger des truffes aux piments et des champignons. On est monté dans l’avion. Le steward nous a accueillis  et on a décollé. Treize heures plus tard, on est arrivé à l’aéroport. C’était pas vraiment ça… Le guide a donné à tout le monde des affiches de bienvenue et des cartes routières. Nous sommes arrivés à l’hôtel et on a dormi. Le lendemain matin, le guide a dit : « Aujourd’hui, c’est journée sous-marin. » Nous y sommes entrés et c’était pas très spacieux. On est parti, on regardait à travers le périscope et j’ai vu un énorme poisson à la fin de la journée. Le soir, il y a eu un grand gala. On est allé dans  la chambre. On s’est préparé pour la soirée. Elle a mis du mascara Cover-Girl et moi du parfum Lacoste et nous sommes descendus  au restaurant pour un énorme banquet. J’avais jamais vu ça ! Après, en attendant les musiciens, on a mangé. Les musiciens sont arrivés quatre heures plus tard. On est rentré dormir parce que le lendemain, on rentrait.

Maxime

Mes parents et moi!

Je suis dans mon salon. Mon père regarde un match de foot et s’énerve sur l’arbitre. Moi, je lis sur mon canapé un livre sur les caravelles de Christophe Colomb. Ma mère me demande d’aller chercher le courrier. Elle pense que mon livre de conjugaison et son magazine sont déjà arrivés. Alors je descends l’escalier, j’ouvre la porte, j’avance doucement sur le palier car il fait très froid en plein hiver. Et là, la porte se referme avec un énorme… boum! Je me retrouve enfermée dehors, en pyjama, avec mes pantoufles Batman. J’observe  autour de moi et je vois une dame déguisée en guenon. Un homme suit derrière elle. Lui  est déguisé en princesse. Il porte un tutu. Bizarre tout ça… Je  vois au loin arriver un ouragan de flocons. Je me précipite vers ma porte d’entrée, je glisse sur une plaque de glace et je me retrouve les jambes en l’air et la tête en bas. Je me relève et je vais en direction de la porte. Je commence à sonner, à toquer de toutes mes forces. Mais hélas, personne ne vient m’ouvrir la porte. Résultat : je passe la nuit dehors ! Le lendemain, ma mère ouvre la porte et me dit…
– Mais qu’est-ce que tu fais là ? Alors je lui explique toute l’histoire. Elle attrape un fou rire toute seule et repart.

Marion

Sur le Cervin

Un jour, un homme monte à pied au Cervin. A mi­-chemin, il rencontre un homme déguisé en clown, mais il passe à côté de lui sans s’en occuper. Il continue, mais il ne voit bientôt plus rien à cause du brouillard.  Tout à coup,  BOUM, il se fracasse contre la porte d’un moulin à vent. Il rentre dedans et il voit une pièce d’antiquité en aluminium, un paquet de caramels et un homme de glace mort de froid évidemment ! L’homme le touche et l’homme de glace explose. Ensuite, il y avait de la chair partout…

Marc

La cartomancienne était une ex-championne de ballet. Elle me paraissait bizarre avec cette casserole à pression sur sa table. Apparemment, elle prédisait l’avenir. Franchement, je n’y croyais pas trop, avec cet uniforme bizarre.

Un avocat défendait son client bigame. J’étais dans le jury. Je m’ennuyais beaucoup. Je pensais à un pétrolier qui avait pris feu. Je remarquais tous les petits détails de cette salle. Par exemple, le juge avait une excroissance la salle allait être le théâtre des élections.

Kenzo


Noël et ses rites

mardi 20 décembre 2011

Imprégnez-vous de l’esprit de Noël en décryptant ses codes et ses rites.
Découvrez le contexte de la naissance de Jésus grâce aux récits des historiens et théologiens que nous avons interviewés.
Ceux-ci évoquent également les versions juive, orthodoxe ainsi que les nombreux liens reliant le Coran et le Christ.

Présentation du dossier:

Cliquer sur l’image

Aperçu du contenu:

– Que sait-on de la famille de Jésus ?

– Parle-t-on de Marie dans le Coran ?

– Que sait-on vraiment de l’enfance de Jésus ?

– Que fête-t-on à Noël quand on est juif ou orthodoxe ?

Cliquer sur le bandeau ci-dessous pour le savoir…