Education routière au secondaire 2

La statistique suisse du nombre d’accidents qui frappent les jeunes de 16 à 18 ans démontre toujours la prévalence des risques d’accidents concernant cette tranche d’âge. Les jeunes de 16 à 18 ans bénéficient, en effet, de peu d’enseignement dans le domaine de la sécurité routière et un manque réel subsiste entre la sortie de l’école secondaire et la préparation à l’obtention du permis de conduire.

Pour pallier ce manque, l’opération Concer’pop a été mise sur pied par la Commission d’éducation routière et l’association “Actions Ciblées pour l’Instruction et la Sécurité dans le Trafic” (ACIST) avec l’approbation des autorités cantonales. Après plusieurs années d’animations menées auprès des jeunes en formation, cette campagne est en passe d’être remplacée par des interventions menées par le groupe d’éducation et de prévention routière. Les activités proposées sensibiliseront leur public aux accidents par des visionnements de films de prévention suivis de discussions, puis par des expériences concrètes permettant de ressentir les effets de la marche sous l’emprise de l’alcool ou l’importance d’être visible de nuit ou à contrejour. Enfin, les personnes en formation vivront les sensations des occupants d’un véhicule parti en tonneaux.