12FRLC1: école à la forêt, sortie 3

Les élèves ont reçu la mission de repérer tous les animaux, vrais ou faux, le long du chemin. Tout en marchant, on aiguise ainsi notre sens de l’observation. Faire le chemin en conscience permet de mieux s’approprier l’environnement.

Dans la forêt, nous avons fait un jeu. En rond, deux élèves sont appelés par leur prénom et doivent échanger leur place. Cela se corse quand on rajoute “un loup” au centre du cercle, qui va essayer de piquer la place d’un des joueurs se déplaçant. On travaille les réflexes et le repérage dans l’espace, tout en s’amusant.

Puis, nous avons fait une activité de tri. Il fallait séparer les animaux vivant dans la forêt de ceux vivant dans la savane. Et pour compliquer la chose, il fallait aller accrocher les animaux de la forêt à une corde avec une pincette. Les 2H ont noué eux-mêmes la ficelle. C’était en lien avec la chanson “Dans ma forêt” de Henri Dès que nous avons apprise. Il rencontre des oiseaux mais pas de perroquet, des écureuils mais pas de koala. Outre le travail de tri en science naturelle, on travaillait aussi la motricité fine (hyper importante pour la maîtrise de l’écriture plus tard).

Avec la même technique des pincettes, il a aussi fallu retrouver les lettres formant le groupe nominal “MA FORÊT”. En minuscule pour les 2H et en majuscule pour les 1H. On essaye de reconnaître les lettres et de les nommer pour les apprendre petit à petit. On fait des liens avec les lettres qu’on trouve dans notre prénom.

Et pour finir, un peu de mathématiques. Les élèves sont partis à la recherche de 5 bâtons de tailles différentes, à ordonner du plus grand au plus petit. Nous les avons ramené en classe pour les transformer en … indice en photo.

12FRLC1: école à la forêt, sortie 1

Les 2H ont déjà l’habitude du canapé forestier mais pour les 1H, c’était leur première école à la forêt. Nous avons la chance de posséder un beau canapé forestier près du stand de tir. Toute les familles sont cordialement invitées à l’utiliser.

Pour cette première sortie, les enfants font le tour du périmètre autorisé qui est balisé par des rubans accrochés au tronc des arbres. On répète les règles de sécurité (ne pas courir, ne rien lancer en bas, ne pas détruire les constructions des autres, manger uniquement dans le canapé et commencer le goûter ensemble, utiliser le coin toilette dédiée).

Nous avons été particulièrement attentifs à différents éléments que nous croisons sur le chemin. –> géographie: se situer dans le contexte spatial

Nous avons fait le jeu de la toile d’araignée. On tient le fil de laine et on lance le reste de la pelote à un copain. On exerce les prénoms et la coordination. La toile d’araignée symbolise l’union, l’équipe que nous formons tout au long de l’année et les réalisations communes. Si on se désolidarise, la toile se défait. –> formation générale, capacités transversales, cohésion.

Nous avons appris une chanson de Henri Dès : ” Ma forêt”. –> Art, musique

Nous avons fait une collecte de toutes les éléments différents que nous pouvions trouver dans la forêt. –> Science de la nature: diversité du vivant.

Les 2H ont crée des gâteaux d’automne en duo pour les elfes de la forêt. –> Art: créativité

Les deux groupes ne font pas toujours le même programme exactement, en fonction du temps que les activités leur demande et des niveaux des objectifs. Pour cette sortie, on a pris beaucoup plus de temps avec les 1H sur la découverte du périmètre forestier et sur le temps de trajet, donc nous avons fait l’impasse sur la réalisation des gâteaux.

12FRLC1: Le découpage

En ce début d’année scolaire, une des compétence que les élèves travaillent immédiatement, c’est leur aptitude à découper. La tenue des ciseaux ne va pas de soi et c’est un exercice qui demande de l’entraînement afin d’être toujours plus précis. Dans notre classe, le poinçon est réservé pour évider des pièces quand on veut éviter de couper à travers. Pour tout le reste, on utilise les ciseaux. C’est pourquoi, des ateliers leur sont proposés chaque semaine, au début de l’année, pour entraîner le découpage. Puis plus ponctuellement le long de l’année.

Pour bien tenir les ciseaux, on utilise une petite histoire. On imagine que notre outil est un bus. Le petit trou est la cabine du bus dans lequel le conducteur-pouce va prendre place. Le grand trou est l’arrière du bus où les 2 ou 3 passagers-doigts s’installent. Puis, le bus va s’en aller rouler sur les routes-lignes. Le conducteur ne doit pas rouler la tête en bas.

Découper un corps d’extraterrestre. Découper des yeux et des bouches pour former un extraterrestre.

Bonne rentrée !!!

Ce lundi 16 août 2021, les enfants ont repris le chemin de l’école.

Les 1-2Harmos et les 8H décollent pour un voyage spatial !

Les 3H explorent le monde fascinant des dinosaures.

Les 4H entrent dans l’univers de contes pas comme les autres.

Les 5H étudient la vie grouillante de la mare.

Et les 6H partent à l’abordage avec les pirates.

Des fils rouges qui ne manqueront pas de rendre cette année scolaire dynamique!