Télématicien, par Kerim

Descriptif :
Le télématicien est un spécialiste des réseaux de télécommunications servis par des moyens informatiques. Il installe, programme, entretient et répare des systèmes de communication et d’échange de données (téléphones, visiophones, scanner, fax, réseaux d’ordinateurs).
 

telemat

Principales activités :
Installation de systèmes et appareils : le télématicien aménage et met en service des centraux téléphoniques. Il pose les appareils (téléphones, visiophones, interphones, scanner, fax, réseaux d’ordinateurs, etc.), les raccorde au réseau, les configure et vérifie le bon fonctionnement de l’installation. Le télématicien tire si nécessaire les câbles électriques ou optiques et raccorde les prises. Il respecte, en toute circonstance, les normes techniques et les règles de sécurité. Il forme les particuliers ou le personnel des entreprises à l’utilisation des différents appareils.
Maintenance et réparations : Le télématicien respecte les lois sur la protection de l’environnement lors de l’élimination de certains matériaux. Il améliore les installations existantes, les adaptes à de nouveaux besoins ou à de nouvelles normes. Il rédige un rapport explicatif concernant le dérangement ainsi que l’intervention réalisée pour y remédier.

Formation :
La formation de télématicien s’acquiert par un apprentissage. La formation pratique (3 à 4 jours par semaine) s’apprend dans une entreprise d’installations électriques, de télécommunications ou d’informatique. La formation théorique (1 à 2 jours par semaine) s’apprend à l’école professionnelle. La durée de la formation est de 4 ans. 

Conditions d’admission : il faut avoir achevé la scolarité obligatoire. Certaines entreprises ou écoles font appel à un examen d’admission.  

Titre obtenu: on obtient un certificat fédéral de capacité (CFC) de télématicien.

Qualités qu’il faut avoir :
S’informer sur l’évolution du marché (nouveaux produits, politique des prix, goût des consommateurs, conjoncture) afin de proposer des produits et services compétitifs. Donner des conseils pour recruter le personnel, le former, le motiver, et l’engager de manière optimale sur les différents sites de production. Assister les acheteurs lors de l’acquisition ou le renouvellement des moyens de production (outils, machines) et lors de l’approvisionnement en matières premières.

Mon opinion sur ce métier :
Ce métier ne me dérange pas mais le métier que je voudrais faire est informaticien. La différence entre télématicien et informaticien : télématicien, c’est plutôt pour installer des réseaux tandis qu’informaticien, c’est plutôt pour réparer des ordinateurs et c’est ce que j’aime.

Source et liens:
Voir l’article d’Emine

Tags:

Les commentaires sont fermés.