COVID-19 liens école-famille

L’enjeu dans cette situation particulière, est pour chaque enseignant·e d’instaurer un moyen de communication qui lui convient tout en prenant en compte les directives, ainsi que les possibilités de certaines familles. En effet, nous savons que l’environnement familial, les conditions matérielles et psychologiques des élèves ne sont pas les mêmes pour chacun·e.

L’enseignant·e se doit d’établir un lien école-famille régulier et soutenir ses élèves dans leurs apprentissages à distance. Il est important que les retours (délais, modalités de transmission, etc.) soient clairement définis et transmis aux parents pour que chaque acteur de la situation puisse s’organiser.

Les travaux rendus font l’objet d’un retour à l’élève par oral ou par écrit, dans le but de relever ses points forts et les éventuels défis. Cela peut souvent motiver l’élève à s’impliquer davantage dans son travail. Ces retours peuvent également aider l’enseignant·e à définir la suite du travail dans une perspective de différenciation et de remédiation. Il est important pour l’élève que l’enseignant·e prenne acte de son travail pour le soutenir dans ses apprentissages à la maison.

Le rôle des parents n’est pas de se substituer à l’enseignant-e, mais bien d’aider leur enfant à s’organiser, à identifier l’essentiel et à garder une continuité dans leurs apprentissages. Il leur appartient aussi d’entretenir le lien avec l’enseignant-e en fonction des modalités de transmission établies.

Pendant cette période, c’est aussi l’occasion de valider les activités spontanées des élèves, qui démontrent “des envies scolaires” (curiosités, créativités, etc.), qui ne sont pas forcément attendues des enseignants.

En résumé, les liens école-famille permettent d’/de :

  • transmettre du travail scolaire ;
  • encourager les élèves dans leur tâche et les féliciter, les remercier du travail accompli ;
  • entendre et tenir compte des difficultés rencontrées ;
  • prendre en compte l’environnement des élèves ;
  • soutenir les parents dans l’organisation du travail scolaire ;
  • voir évoluer les élèves dans un autre contexte.

Sur le sujet, lire l’article de Philippe Meirieu, spécialiste en sciences de l’éducation, paru sur le site libération.fr, le 23 mars dernier.

Des idées de tâches à proposer aux élèves ? C’est ici !