Il se déguise avec des centaines de masques jetés au sol

Un citoyen en lutte contre le dépôt de déchets dans la rue s’est fabriqué un costume sur mesure afin d’alerter les autorités et la population sur ce fléau.

Neuchâtel

Il se déguise avec des centaines de masques jetés au sol

Plus de 500, c’est le nombre de masques récoltés au sol en un an par Yann à Neuchâtel. Cela fait longtemps que ce militant écologiste est en lutte contre le littering, soit le dépôt de déchets sauvages. Mais dimanche, le Neuchâtelois s’est fièrement exhibé dans sa ville, revêtu d’un déguisement confectionné par ses soins et agrémenté des centaines de masques ramassés par terre depuis qu’il a commencé à alerter la population sur ce fléau. Son action s’inscrit dans le prolongement des Poutzdays, des opérations de nettoyage qui se sont tenues dans tout le canton vendredi et samedi.

Avec son costume, il souhaite sensibiliser les gens au phénomène du jet de masque dans l’environnement mais aussi interpeller les responsables politiques sur cette problématique de santé publique. Il s’offusque du fait que l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), parmi toutes les recommandations concernant l’emploi des masques, ne mentionne pas de les jeter dans une poubelle – fermée – après utilisation.

Son déguisement sera réutilisé lors de prochaines actions, avec photos et vidéos à la clé. Depuis 2017, sa page Facebook, Poubelle la ville à Neuchâtel, vise à combattre le littering dans le canton en invitant les Neuchâtelois à envoyer des images de déchets sauvages et à partager ses publications. En automne, il lancera aussi sa «littering academy», ouverte à tous en visioconférence au rythme d’un jour par mois, afin de dispenser une petite formation sur le sujet.

Perrine Millet – 20minutes.ch – 21.09.2021