Le canard, la mort et la tulipe de Wolf Erlbruch

Le canard, la mort et la tulipe de Wolf Erlbruch, Editions La Joie de Lire

Depuis quelque temps, le canard avait un étrange pressentiment.
– Qui es-tu ? Et pourquoi me suit-tu comme mon ombre ?

Un étrange personnage à tête de squelette interpèle et accompagne le canard sans brutalité.
Le moment de la mort est présenté comme un passage, un voyage, que le canard effectuera seul, habillé de la tulipe violette.
La gravité du thème est traité avec philosophie et sensibilité. Le peu d’illustrations et la finesse des dialogues donne une intensité troublante à cet album.
Un livre émouvant à ne pas manquer.

Sur le même thème découvrez également :

Mama Sambona d’Hermann Schulz et Tobias Krejtschi, Editions Être

Mama Sambona, vit paisiblement sur une île près du Lac Victoria.
C’est une reine très âgée et très aimée.
Un jour, son nom arrive en tête de la longue liste de la Mort.
Mais la souveraine ayant plus d’un tour dans son sac, la Mort devra s’en retourner bredouille par trois fois. Et, à ce jour, Mama Sambona est toujours vivante.

Les illustrations sont magnifiques et pleines de détails et le texte se lit tout en douceur, à l’image des dessins qui l’accompagne.
Un ouvrage touchant à découvrir.

Ce contenu a été publié dans Albums. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *