Comment (bien)…

Pour l’été , voici deux nouveautés à découvrir et à déguster 🙂

Comment bien (rater) ses vacances et Comment (bien) gérer sa love story
d’Anne Percin, collection doado / Ed. Rouergue

Saison 1 : l’été à été délirant
Saison 2 : l’automne le sera autant.

 

En espérant que les titres de ces romans ne seront pas prémonitoires, si vous aimez le rire et les émotions, vous ne serez pas déçus en vous plongeant dans l’écriture d’Anne Percin.

Comment (bien) raté ses vacances, résumé : Les parents de Maxime s’accordent des vacances sans les enfants. A 17 ans, Maxime se retrouve donc dans son endroit préféré : la maison de sa grand-mère, tandis que sa petite soeur, Alice est envoyée en colonie. Mais la grand-mère de Maxime fait une attaque et alors que tout aurait dû se passer à merveille, à l’image des premiers jours, l’angoisse cède la place à la tranquillité des vacances. Entre ses parents injoignables et l’inquiètude de voir sa grand-mère se rétablir, Maxime entame une étrange correspondance sur le net avec une jeune fille au caractère bien trempé….

Comment (bien) gérer sa love story, résumé : Retour réussi de Maxime et cette suite est aussi drôle que différente du premier livre. Maxime a donc retrouvé le lycée après ses vacances mouvementées. Il s’est remis à la guitare et surtout son coeur bat pour Natacha. Mais il va vite comprendre qu’entre les cours, les parents, le Bac et la guitare, l’amour n’est pas toujours aussi facile à gérer que ça en à l’air, surtout quand on a une copine un peu, beaucoup, jalouse et possessive…
Maxime est un héros dans lequel tout ado se reconnaîtra, fille ou garçon, car on patauge tous un peu en amour, surtout au début.

 Et si vous avez aimé l’écriture d’Anne Percin, lisez également : L’âge de l’ange, lauréat du Prix TRS Littérature Ados “Lire-Délire” 2010 (disponible à la bibliothèque)

Ce contenu a été publié dans Nouveautés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *