Coup de coeur pour Léon !

Coup de coeur pour Léon, ou plutôt pour l’auteur Christophe Léon, à travers deux de ces ouvrages.

Christophe Léon est né en 1959, études aux Beaux-Arts, joueur professionnel de tennis, appareilleur en orthopédie, gérant de sociétés, “artistes” peintre et , enfin, il se consacre à l’écriture depuis 2002 et vit en Dordogne une région de France.

Délit de fuite, collection “Encrage”, éditions la joie de lire, 2011

 

Résumé :  Un week-end, Sébastien, fils de parent divorcé, et son père partent sur la route rejoindre leur maison de campagne.
Le père de Sébastien est pressé et roule à toute allure, sur les petites routes étroites, au delà des limites de vitesse.
Quand soudain en traversant un village, il percute une femme, c’est le drame…

Mais au lieu de s’arrêter, le père de Sébastien file et ordonne à son fils d’oublier l’accident.

Sébastien, incapable de continuer à vivre après un tel drame, se rebelle. Et décide de prendre des nouvelles de la femme.
Il fait alors la connaissance du fils de cette dernière, Loïc, et sympathise avec lui, sans parvenir à lui révéler qui il est…

 

 

 

La randonnée, éditions Thierry Magnier, 2012

 

Résumé : Quoi de mieux qu’une randonnée pour réconcilier cinq adolescents en rupture avec la vie ? Jeff, l’éducateur, en est persuadé.
Le projet est alléchant, Jennifer, Lisa, Meriam, Damien et Lukas quasiment enthousiastes, la montagne est belle. Il faut marcher, camper,
faire à manger, se laver dans les torrents glacés, être ensemble 24h/24. Retour à la nature, retour aux sources, le groupe se révèle soudé et solidaire.
Mais Jeff disparaît, et tout devient inquiétant… La montagne est habitée, ils ne sont pas seuls… Mais où est Jeff ? (4ème de couverture).

Un seul lieu, la forêt. Une seule action, la dispartion de Jeff. Des héros qui ne peuvent pas échapper à leur destin. Le mal qui rôde, invisible…
Un roman très fort, qui laisse place à l’imagination jusqu’à la dernière ligne et digne d’un bon film d’épouvante !
 

 

 

Silence on iradie, éditions Thierry Magnier, 2009

 

Résumé : Dans un petit village aux abords d’une centrale nucléaire, Sven se baigne en catimini dans le lac. L’eau y est très chaude malgré l’hiver.

Un jour pourtant, une détonation retentit, doublée d’un tremblement de terre, c’est la catastrophe !
Il n’y a que trois survivants : Sven, sa petite soeur Siloé, punie à la cave par sa nourrice ; et Grégoras, un adolescent attardé…
Quand des chars et des hommes vêtus de combinaisons blanches débarquent dans le village à la recherche de survivants, les trois enfants se terrent et restent seuls au village…
Un roman captivant qui amène également plein de réflexion.
Ce contenu a été publié dans Auteurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *