Calendrier de l’Avent – Fenêtre no 16

Le journal malgré lui de Henry K. Larsen

Un super roman de Susin Nielsen, paru chez Hélium.

Vous aimez les histoires avec de l’action ? Alors lisez ce livre, mais attention, quelques passages peuvent être choquants… Au début, on pourrait croire qu’il mérite la Mite d’argent mais après, tout devient plus intéressant. C’est pour ça que je vous conseille fortement de le lire. Il mélange les thèmes, amitié, tristesse, cauchemars, violence,… Ce livre est un peu comme un conte de fées, tout va mal au début et à la fin tout le monde est heureux ! Personnellement, j’ai bien aimé le lire, car il se passe des choses, ce n’est pas barbant et le texte est écrit un peu comme si c’était un journal intime, donc avec le jour, la date, l’heure,… Ce n’est pas trop long à lire, ni trop court, il est parfait. J’ai été surprise qu’un garçon de mon âge puisse vivre de si horribles choses… L’histoire est triste, mais tellement bouleversante qu’on se met facilement dans la peau du personnage. Un seul point négatif est que, parfois, j’étais perdue. Je ne savais pas s’il écrivait dans son journal ou pas étant donné que de temps en temps, il revient en arrière. Sinon, c’est un beau livre pour les jeunes qui aiment bien le suspense, le catch, un peu de violence,… Ce livre a reçu le Governor General’s Literary Award, le plus prestigieux prix canadien anglais pour les romans d’adolescents !

Après un terrible drame qui a frappé Henry et sa famille, le père et Henry déménagent à Vancouver, sans la mère, parce qu’elle fait une dépression. Henry doit aller chez un psychologue, Cecil, mais il ne l’aime pas. Le garçon n’aime pas non plus ses voisins. Sa voisine, Karen, habite en-dessus et M. Atapattu, habite à côté. Il rencontre Farley à l’école ; celui-ci l’emmène dans une équipe qui fait des jeux où l’on pose des questions, mais Henry n’aime pas ces activités. Dans cette équipe, il a rencontré beaucoup de monde et surtout Alberta, une fille malpolie. Il a d’abord un peu honte de Farley, car il n’est pas trop aimé au collège, mais après ils deviennent meilleurs amis. Ils ont un projet en tête… Ils veulent aller voir un tournoi de catch puisqu’ils en sont fans. Cependant, ils n’ont pas assez d’argent. De plus, ils ont aussi besoin d’argent pour les parents de Henry. Que décident Farley et Henry pour gagner de l’argent ? Qu’est-ce qui va se passer ensuite ? Quels sont les problèmes qu’ils vont rencontrer ? Comment tout cela va-t-il se terminer ?

Laure Berthoud 13, 10Ma1

 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *