Une incroyable descente de rivière

Faisons un voyage dans le temps et l’espace : partons en Amérique, il y a plus de cent ans, à l’époque où le cinéma était encore muet !

Annie Edson Taylor est une veuve de 62 ans au bout du rouleau. Elle n’a plus un seul élève à son cours de danse et de maintien.
Alors Annie réfléchit. Que désire-t-elle ?
La fortune et la gloire.
Quel est son meilleur souvenir d’enfance ?
Les chutes du Niagara, découvertes à neuf ans, avec son père.
Souvenir et désir se mêlent : Annie va braver les chutes et devenir célèbre ! 

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas une allégorie ni un récit fantastique que Chris Van Allsburg nous livre avec La reine du Niagara, mais une histoire vraie.
Il l’a découverte en 1974 dans un article de magazine et s’est aussitôt demandé pourquoi diable il n’en avait pas entendu parler plus tôt, puisque l’exploit datait de 1901 !
Peut-être parce que Annie était une femme, et d’âge canonique, qui plus est ? (source : http://www.ecoledesloisirs.fr

 

 Titre : La reine du Niagara

Auteur et Illustrateur : Chris VAN ALLSBURG

Editeur : Ecole des Loisirs © 2012

En 1901, après des années de voyage et d’enseignement, l’américaine Annie Taylor se retrouve pauvre et désœuvrée.
Que pourrait-elle  faire d’exceptionnel qui lui apporte gloire et fortune et lui éviterait un placement à l’hospice ?
Et si elle descendait en tonneau les chutes du Niagara ?

Ce contenu a été publié dans Albums. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *