la vague

Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. (Jean-Claude Gawswetich)

Cela commence par un jeu et finit en dicature !

Cette histoire révèle un fait réel suite à une expérience qui a eu lieu aux Etats-Unis en 1969 dans un lycée californien.  Un professeur d’histoire crée un mouvement expérimental au slogan fort : ” La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par  l’Action”. En abordant le chapitre de la 2ème guerre mondiale, sa classe a de la peine à imaginer comment les allemands n’ont pas pu endiguer le mouvement nazi. Il décide alors de tenter une expérience afin de leur montrer comment l’on peut transformer son libre arbitre pour répondre aux ordes d’un leader, lui-même totalement pris et dépassé par son personnage. Mais jusqu’où ira la Vague, où ménera-t-elle les lycéens ? Quel choc pourra être assez violent pour réveiller leurs consciences et mettre fin à la démonstration.

Un roman incontournable qui se lit d’une traite et nous éclaire de manière simple sur la dictacture. A ne pas manquer !

Ce livre a été adpaté au cinéma. (sortie en Suisse, le 28 janvier 2009)

Les élèves du niveau 9 iront voir ce film au cinéma Colisée le 25 mars 2010

Dans votre bibliothèque sur le même thème :

Jour sans retour de Kressmann Taylor et Lucie Aubrac, non au nazisme de Maria Poblete

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *