Cadavres exquis : jeu de mots réalisés par les participants au club de lecture

10350exLibrisCadavreExquis1_07062007_124031Le principe de ce jeu consiste à ce que chacun des participants écrive à tour de rôle une partie d’une phrase,
dans l’ordre sujet-verbe-complément, sans savoir ce que le précédent a écrit.

La première phrase qui résulta et qui donna le nom à ce jeu fut :
« Le cadavre – exquis – boira – le vin – nouveau. »
(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cadavre_exquis)

Voici les meilleures phrases des participants au club de lecture :

Groupe I (6e et 7e)
(Carole, Lisa, Eloa, Antoine et Cindy, Ismaël, Sagal, Roxane, Anaïs et Anne Baptista)

un imbécile complètement soûl a dit une tartine abominable
un coloquinte ennuyeux encensait un manga chouette magnifique
un vomissent très stupide habille une pomme contente
un chat trompeur employait une boule très raffinée
un cheval repoussant enveloppait une banane sauvage

une princesse rayonnante grossissait à vu d’œil, puisqu’ un enfant heureux ne voulait pas jouer avec elle, c’est méchant. Quand elle saura sauter à la corde et voudra manger des épinards, Madame Berte jouera à l’ordinateur avec son chat pendant que son lapin orange mangera des aubergines pourries.

un livre enchanté parcourait un grand jardin fleuri quand un garçon idiot sautait à la grosse corde parce que le rat était tombé très malade, le jour où il a pu planter une banane à la gare, à l’heure où l’on distingue un fil blanc d’un fil noir.

Groupe II (8e et 9e)

(Frédéric et Mélanie)
le grand schtroumpf débile éternue un voile blanc carré
un âne endormi porte un bol de soupe fatigué

(Michèle et Agata)
une vache trognon broute contre le mur avec la langue dans sa poche

(Lyne et Audrey)
une mirabelle chanvrée inimaginable s’étranglait avec un parapluie ouvert pour que sa femme le quitte
un château de Barbie romantique vomissait de la farine toute la soirée du mardi.

(Nicolas et Mathieu)
la boule de poil sur patte grande léchait l’âne du voisin débile
un assassin hyperchiant qui racontait l’histoire d’un pot verdâtre

(Lilas et Bénédicte)
un petit bonhomme aveugle marchait et trébucha sur une grosse télé qui diffusait une cuisse de poulet salée et au milieu du champ,il aperçut quoi faire et il sauta
un énorme dromadaire très stupide et moche qui avait peur d’arracher des pommes pourries au fond du lac.

 (Sophie et Malo )
le chien poilu au-dessus de la forêt nagea dans un pantalon jaune avec sa grand-mère dans l’église de Mr le Curé, il arriva en pleurant car il aimait fumer la moquette. En même temps, le train arriva et il allait tous les jours manger chez les Rohrer !

(David Hamel et Gilliane Bruner)
l’extravagant ramoneur qui se trouvant joli grimpa une longue queue touffue en chantonnant gaiement.
la veille guimbarde malicieuse trucida sans ménagement l’avion qui risquait de s’écraser malgré le temps maussade.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *