Comment le voir ?

Il est souvent difficile de reconnaître un phénomène de harcèlement parce que :

  •  la victime n’ose pas en parler de peur de représailles
  •  le harceleur n’a aucun intérêt à dévoiler ses actes
  •  les témoins observent la situation sans oser ou savoir agir

Le harcèlement est considéré comme un phénomène social qui, pour avoir lieu, doit réunir des conditions particulières :

  • certains enfants ont des dispositions particulières à être harcelés
  • d’autres enfants présentent des comportements agressifs
  • des enfants sont prêts à participer, d’autres regardent et ne font rien
  • les adultes ignorent les situations, ont peur ou ne savent pas comment intervenir

harcelement_02

Comment reconnaître une victime ?

Les premiers signaux d’alerte chez une victime peuvent être :

  • baisse des résultats scolaires
  • absentéisme et/ou phobie scolaires
  • troubles du sommeil
  • irritabilité
  • agitation
  • susceptibilité
  • repli sur soi
  • troubles liés à l’anxiété et/ou au stress (maux de ventre, eczéma…)

Ces signaux montrent un changement de comportements de l’enfant dans la durée. Ils peuvent aussi révéler d’autres difficultés (addictions, problèmes familiaux, etc.).

Comment reconnaître un auteur de harcèlement ?

L’enfant harceleur peut présenter :

  • un manque d’empathie
  • une difficulté à se mettre à la place de l’autre
  • un mal être exprimé sous forme de harcèlement
  • une reconnaissance du groupe social

Conséquences pour la victime

Les conséquences du harcèlement pour la victime peuvent être :

  • la peur de l’école
  • une diminution de l’estime de soi
  • la dépression
  • la somatisation (maux de tête, de ventre, maladies)
  • le suicide dans les cas extrêmes