À partir de quel âge peut-on utiliser un réseau social ?

Il faut savoir que les réseaux sociaux fixent des âges d’utilisation qui n’ont aucune valeur juridique en Suisse. N’importe quel jeune peut donc avoir accès à un réseau social et créer un compte en trichant sur son âge, sans être inquiété.

Cependant, l’utilisation des réseaux sociaux demande aux enfants et adolescents d’être capable de :

  • configurer les paramètres de sécurité (s’il y en a !) ;
  • faire la différence entre ce qui est vrai et faux ;
  • réfléchir aux contenus publiés, prendre du recul dans un système basé sur l’immédiat ;
  • gérer l’accès aux contenus choquants ou inappropriés (en parler, demander de l’aide) ;
  • se positionner par rapport à certains commentaires insultants ou dénigrants (se rendre complice ou oser dire non).

social-networks

Comment les jeunes utilisent les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux impliquent souvent l’utilisateur en tant qu’acteur. Peu d’utilisateurs se contentent d’observer ce qui se passe, beaucoup d’entre eux publient des photos, des vidéos, des états d’âmes, des commentaires, des injures, etc. Au moment de cliquer, le jeune n’a pas toujours pris conscience des conséquences que peut entraîner une publication ou un simple “j’aime”. Or, ce qui est publié ne peut pas être supprimé définitivement.

Comment accompagner un jeune utilisateur ?

  • en instaurant le dialogue et en invitant le jeune à raconter ce qu’il fait et ce qu’il voit sur les réseaux sociaux ;
  • en passant un “contrat” avec des conditions claires (temps d’utilisation, type de supports publiés, etc.) ;
  • en s’intéressant soi-même à l’application et en l’utilisant en tant qu’adulte, il est plus facile de se rendre compte des dangers mais aussi de l’intérêt que cela suscite.

Attention

 

Attention, éviter de rompre le dialogue en surveillant et en fouillant les comptes de vos enfants. Cela les conduira certainement à davantage de prudence envers vous mais ne les encouragera pas à se protéger durant l’utilisation. Au contraire, par provocation, ils pourraient prendre plus de risques.

 

 

Source :

Quel âge minimal pour quel réseau social ? (site d’Action Innocence)