L’utilisation de la tablette entraine des retards de langage chez les tout-petits

Il était déjà reconnu que l’usage de l’écran chez les bébés et les très jeunes enfants ne leurs apportaient rien sur le plan du développement, mais une récente étude tend à démontrer que les jeunes enfants qui utilisent des Smartphones ou des tablettes ont un risque plus élevé de rencontrer un retard de langage.

Sans entrer dans le détail des chiffres que présente cette étude, essayons de comprendre comment cela est possible. C’est volontairement que je caricature l’expérience de l’enfant face à la tablette afin de comprendre de manière simplifiée ce qui se passe lorsqu’un (trop) jeune enfant utilise un écran :

  1. Le cerveau de l’enfant (même celui de l’ adulte ! ) est programmé pour n’effectuer qu’une seule chose à la fois.  
  2. Un enfant captivé par un écran fait abstraction de ce qui l’entoure et ne prête donc pas attention à l’environnement sonore censé lui servir de modèle.
  3. Un enfant captivé par un écran renonce à communiquer, il se satisfait des images et des sons issus de la tablette ou du Smartphone.

En d’autres terme, l’écran coupe l’enfant du monde qui l’entoure alors que ce dernier a besoin d’être en relation directe avec son environnement pour se construire et notamment développer le langage.

L’usage trop précoce des écrans n’est donc pas indiqué. Les enfants de moins de 3 ans ont besoin d’écouter, de communiquer en s’appuyant sur leur environnement proche.

Des activités toutes simples permettant de favoriser l’apprentissage du langage peuvent également être menées en famille, voici quelques pistes :

Néanmoins, l’utilisation de l’écran peut devenir bénéfique lorsque l’enfant est suffisamment grand et qu’il a développé toutes les facultés nécessaires pour exploiter le potentiel de l’outil. Afin de se repérer dans les différentes étapes que rencontre l’enfant de sa naissance à l’adolescence, Serge Tisseron propose les repères 3-6-9-12  sur lesquels les parents peuvent se baser pour accompagner au mieux leur enfant dans la découverte des outils numériques.

 

Sources :

Article : American Academy of Pediatrics. (2017, May 4). Handheld screen time linked with speech delays in young children: New research being presented at the 2017 Pediatric Academic Societies Meeting suggests the more time children under 2 years old spend playing with smartphones, tablets and other handheld screens, the more likely they are to begin talking later. ScienceDaily. Retrieved May 8, 2017 from www.sciencedaily.com/releases/2017/05/170504083141.html

Article : Les smartphones et tablettes responsables de retards de langage chez les enfants en bas âgehttp://www.ladepeche.fr/article/2017/05/07/2570010-smartphones-tablettes-responsables-retards-langage-chez-enfants-bas-age.html

Le blog de Serge Tisseron : http://www.sergetisseron.com/3-6-9-12/