Wifi gratuit, sécurité garantie ?

Se connecter à un réseau wifi gratuit pour pouvoir surfer depuis son Smartphone, sa tablette ou encore son ordinateur portable, est possible depuis de nombreux lieux publics. Que ce soit dans des cafés, restaurants, hôtels, halls de gare ou encore aéroports, il suffit généralement d’indiquer une adresse mail ou un numéro de téléphone, quelques données personnelles et le tour est joué.

Or, tous les réseaux publics ne sont pas toujours bien sécurisés ! La preuve dans ce reportage réalisé par Kassensturz (télévision suisse allemande) et diffusé par l’émission “A bon entendeur” mardi 11 décembre 2018.

Si l’expérience que montre ce reportage est plutôt alarmante, précisons qu’en appliquant quelques précautions, il est possible de diminuer les risques de se faire pirater.

  • Connectez-vous seulement en cas de besoin

Si vous possédez un abonnement incluant Internet de manière illimitée, évitez de vous connecter si ce n’est que pour quelques minutes. Moins vous créez de comptes, plus vous diminuez les chances d’être accessibles.

  • Créez une adresse mail “poubelle”

Créez une adresse mail que vous utiliserez pour ce genre de situations. Cela évite de donner l’accès de sa boîte mail principale ou professionnelle, par exemple.

  • N’indiquez pas toutes vos données personnelles si elles sont facultatives

Vous n’êtes pas toujours obligés de remplir tous les champs du formulaire pour créer un compte. Renoncez donc à indiquer certaines informations lorsque c’est possible.

  • Si c’est gratuit, c’est toi le produit

Lorsque pour vous connecter à un réseau wifi on vous demande des informations personnelles ou que l’on vous invite à vous connecter via des réseaux sociaux, sachez que le principe du “si c’est gratuit, c’est toi le produit” s’applique. Il n’est pas rare qu’un service gratuit utilise les données recueillies à des fins commerciales. C’est bien de le savoir pour agir en connaissance de cause.