Youtube Kids arrive en Suisse

Youtube est vraisemblablement une des premières applications appréciées et utilisées par les bébés et les très jeunes enfants. Ce sont essentiellement les dessins animés qui sont prisés de ces jeunes utilisateurs.

Rapidement, les enfants savent s’approprier la tablette familiale ou le Smartphone de papa et maman. Ils savent déverrouiller l’appareil et cliquent sur l’application Youtube qu’ils reconnaissent au premier regard. Leur liste de lecture favorite apparait souvent dès l’ouverture de l’application et s’en suit une succession de visionnements d’une durée de quelques minutes chacun. C’est donc très tôt que ces jeunes enfants naviguent sur Youtube de manière plus ou moins autonome.

Mais Youtube ne propose pas que du contenu pour les enfants et la plus grande crainte des parents est que leur enfant tombe sur une séquence vidéo inappropriée. La deuxième inquiétude, est souvent liée au moment où le parent décide de retirer la tablette ou le Smartphone car ce dernier estime que le temps passé devant l’écran est suffisant et qu’il est temps de passer à autre chose. C’est à ce moment précis, que la frustration et la colère envahissent l’enfant qui commence à crier et à pleurer pour reprendre l’écran entre ses mains. C’est la crise !

2019 : Google décide de lancer l’application Youtube Kids en Suisse. Youtube Kids c’est, comme son nom l’indique, une plateforme vidéo destinée aux enfants. Le contenu y est donc filtré et il est possible pour les parents de paramétrer les comptes de façon à sélectionner le type de contenu ou encore à minuter le temps d’écran.

Regarder des vidéos n’aura donc jamais été aussi facile pour des enfants ?  Sauf que ça l’était déjà avant ! Les contenus sont filtrés, cela évite aux enfants de tomber sur des contenus inappropriés, c’est un bon point, il faut l’admettre.

Parlons de l’option “minutage” qui peut désormais être paramétré par le parent. Cela permettra-t-il aux enfants de décrocher plus facilement ? Pas sûr !

Finalement que faut-il retenir ?

  • Privilégier Youtube Kids à Youtube pour l’aspect “sécurité” et “qualité” des contenus
  • Continuer à encadrer l’utilisation de l’outil, en imposant des règles d’utilisation et des durées limitées
  • Continuer à proposer des activités variées, autres que la consommation passive de l’écran, qui rappelons-le n’apportent rien pour le développement du jeune enfant (voir article sur le sujet)

En conclusion, et cela n’aura pour but que de titiller l’esprit critique des adultes, nous pourrions nous demander si le fait d’habituer les jeunes enfants à une utilisation intense de Youtube, ce n’est pas garantir  l’avenir de ce géant qui compte sur ses fidèles utilisateurs pour faire grimper ses bénéfices…