Conseils pour utiliser les médias numériques en toute sécurité (extrait)

LES RÈGLES D’OR

Encadrer plutôt qu’interdire. Les enfants ont besoin de l’accompagnement de leurs parents dans la découverte du monde numérique. Discutez avec votre enfant de ses expériences avec ces médias.

Les enfants ont besoin de modèles compétents. Pour les enfants et les jeunes, les personnes de référence sont des exemples en matière d’usage des médias. Vérifiez par conséquent vos propres habitudes en la matière.

La «règle des 3-6-9-12». Pas de télévision avant 3 ans, pas de console de jeux personnelle avant 6 ans, Internet dès 9 ans et réseaux sociaux dès 12 ans.

Soyez attentif aux recommandations d’âge. Pour les films (jeunesetmedias.ch), les jeux vidéo et les jeux en ligne (pegi.ch). Fixez ensemble le temps passé devant l’écran. Déterminez avec votre enfant le temps qu’il peut passer par jour ou par semaine devant l’écran.

Fixez des limites claires et veillez au respect de leur application. Equilibre entre activités de loisir avec et sans médias numériques.

Organisez des activités de loisir sans médias numériques. Télévision, ordinateur et console de jeux n’ont rien à faire dans la chambre d’enfant. Installez ces appareils dans une pièce commune. Surveillez l’utilisation des smartphones et autres tablettes.

Regardez de près avec qui votre enfant tchatte. Les enfants ne devraient rencontrer les personnes dont ils ont fait la connaissance en ligne qu’en compagnie d’un adulte et dans des lieux publics.

Attention aux données privées sur le Web. Recommandez à votre enfant de ne pas communiquer de données personnelles (comme son nom, son adresse, son âge et son numéro de téléphone) sans vous en avoir parlé au préalable.

Une discussion ouverte vaut mieux qu’un logiciel de filtrage. Parlez de sexualité et de violence avec votre enfant, de façon adaptée à son âge. Un logiciel de filtrage est certes utile, mais ne garantit pas une protection absolue.

(Source: Jeunes et médias)

 

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.